Avertissement |  Contact |  English 

   ACCUEIL
Ottawa |  Toronto |  USA |  France |  Afrique | 
 
   11-Principes: La Conscience des nombres


Conscience des nombres ("wuquf adadi")

Cela signifie que le chercheur qui récite le dhikr doit observer le nombre exact de répétitions pendant le dhikr silencieux du coeur. Tenir un compte du dhikr n'est pas pour le comptage lui-même, mais c'est pour la garantie de sécuriser le coeur contre les mauvaises pensées et pour l'aider à se concentrer plus dans l'effort pour réaliser la répétition prescrite par le Cheikh aussi rapidement que possible.

Le pilier du dhikr par le comptage doit entrainer le coeur dans la présence de Celui qui y est mentionné pendant le dhikr et continuer à compter, un à un, afin d'attirer notre attention à la réalisation que chacun a besoin de Celui dont les Signes apparaissent dans chaque créature.

Shah Naqshband (q) a dit, "l'Observation des nombres dans le dhikr est la première étape pour atteindre l'état ou l'on acquiert la Connaissance Céleste (ilm ul-ladunni)." Cela signifie que le comptage nous amène à reconnaître que seulement LUI est nécessaire pour la vie. Toutes les équations mathématiques sont dans le besoin du Numéro UN. Toute la création est dans le besoin du SEUL.

::  Ch. Hisham Kabbani  ::

Version Imprimable

  L'Ordre Naqshbandi
Particularité
Origines & Ecole
Appelation
Fondation Haqqani
Le Soufisme

 Les Maitres
Les 40 Maîtres
Premier héritier
L'Imam de la voie
Cheikh Nazim Adil
Cheikh Hisham Kabbani
Ouweyssi
 Enseignements
Principes
Pratiques
Initiation
Paroles de Sagesse
Audio-Vidéo
Intercession
Usage des photos
Centres - Zawiya
 Pratiques
Prières
Dhikr & Awrades
Pratiques mensuelles
Ramadan
Mawlid
   Perles de sagesse avec Cheikh Nazim 
Ce qu'il vous reste
Soyez ceux qui établissent l’adoration Seigneuriale
Ceux qui suivent les Commandements et Ceux qui sont marqués par Shaytan
Offrez le Salut d’Allah avec sincérité pour obtenir Sa Satisfaction
Toutes les Sohba...
Chercher avec Google
   A propos
L'appelation de l'Ordre Soufi Naqshbandi
Soufisme 101, quelques questions simples
L'origine de l'Ordre Soufi Naqshbandi
Les premiers héritiers spirituels du Prophète (saw)
La particularité de l'Ordre Soufi Naqshbandi
La Fondation Haqqani
Interview avec Cheikh Hisham Kabbani
Les 11 principes de la voie

Suivez le Centre Soufi
Centre Soufi sur Facebook Centre Soufi sur YouTube
S'inscrire à la liste du Centre Soufi
E Shaykh | L'espace pour vos questions et requettes
   Principes de l'Ordre Naqshbandi
20 Conseils de Cheikh Shah Bahaouddin Naqshband
L'intention quotidienne
La transmission Ouwéyssi de la connaissance spirituelle
11-Principes: Conscience du Coeur
Sur le Polythéisme caché (Shirk)
Qualifications d'un Maître Soufi
La vision de Ouweis Al-Qarani par Cheikh Abdoullah (q)
Les étapes du dhikr et son accomplissement
Le Dhikr - Souvenir de Dieu
La séclusion spirituelle dans le Soufisme
La Supériorité du Service
11-Principes: La Conscience des nombres
Importance de Prendre un Cheikh
L'Imam Ibn Taymiyya à propos des Saints et de la Sainteté
Les 11 principes de la voie
   Nouveautés
Toute chose devrait etre un Mawlid en l'honneur du Prophète
Shamsouddin Habib Allah
Cheikh Mouhammad az-Zahid
Toutes les nouveauts...
   Article aléatoire
Une Unité à travers les Ecoles de pensée
Une Unité à travers les Ecoles de pensée
Abdal Hakim Murad :: 08 janvier 1996

 RADIO de MUSIQUE SOUFIE

1

    Medi1

3

    RadioRarvish

4

    Alif Music
   Citations  et anecdotes
:: If Allah is willing ::

Hodja was determined to be decisive and efficient. one day he told his wife he would plow his largest field on the far side of the river and be back for a big dinner. She urged him to say, "If Allah is willing."
He told her whether Allah was willing or not, that was his plan. The frightened wife looked up to Allah and asked forgiveness.
Hodja loaded his wooden plow, hitched up the oxen to the wagon, climbed on his donkey, and set off.
But within the short span of a day the river flooded from a cloudburst and washed his donkey downstream, and one of the oxen broke a leg in the mud, leaving Hodja to hitch himself in its place to plow the field.
Having finished only half the field, at the sunset he set out for home exhausted and soaking wet. The river was still high so he had to wait until long past dark to cross over.
After midnight a very wet but much wiser Hodja knocked at his door.
- Who is there Asked his wife.
- I think it is me, Hodja, he replied, if Allah is willing!
:: Nasreddin Hodja ::
 
 
 
Accueil   |   Islam   |   Centre Soufi   |   Plan du Site   |    Contact 

Site Officiel | ISCA | Fondation Haqqani | Sufilive
Ordre Soufi Naqshbandi
138 Av Fairmount Ouest Montreal - Canada - Tel.: (514) 270-9437